Salade de chicons/huile de pistache

Publié le par Michèle

J'adore les chicons sous toutes les formes. Cette semaine, un peu débordée par le travail, les enfants, les petites choses à terminer qui n'attendent pas, je me suis rabattue sur cette salade rapide mais soignée afin de combler mes envies de légumes croquants. Le cobaye de la maison partage d'ailleurs tout à fait mon avis sur cette salade ...

D'abord les chicons :



J'enlève le cône dur de la base. C'est là que le cobaye approuve bruyamment : il sait qu'il va recevoir la partie dure et quelques feuilles. Dès qu'il entend que j'ouvre le bac à légumes du frigidaire, il manifeste sa présence avec vigueur afin de s'assurer que je ne vais pas l'oublier !!!!

Revenons à notre salade. L'amertume du chicon étant partie avec la base dure, je coupe en petits bouts et j'ajoute des morceaux de pomme (oui, là aussi le cobaye reçoit sa part) que j'arrose d'un peu de vinaigre de cidre bio.



Arrivée là, le moment est magique, je sors ma bouteille d'huile de pistache. Je hume avant d'en verser un filet sur la salade... Bon, avec une bonne huile de noix ou de noisettes, c'est aussi délicieux, mais l'huile de pistache est sublime !

Ensuite je rajoute quelques pignons de pin, un peu de ciboulette (parfois c'est de la coriandre fraîche) parfois des raisins secs blonds (mais là, "on" me les a chapardé pendant la nuit, non je n'accuse pas les enfants qui dormaient mais plutôt mon "mec du sud" -comme dit Brigitte- qui a du avoir une fringale nocturne).
Parfois aussi quelques champignons crus ...
Bref, un délice !




Pour mes ami(e)s bruxellois, je signale que je trouve très difficilement de l'huile de pistache et que le seul endroit où je peux en acheter (ainsi que le piment d'espelette et le poivre de sechouan) c'est dans un magasin qui s'appelle "-18°".
Ce magasin propose des surgelés et des produits pour restaurants, une gamme de foie gras intéressante à visiter en ces périodes de fêtes, des pépites de chocolats par 2,5 kg (oui, j'avoue, j'achète par quantités...).
Il est situé près de IKEA Anderlecht, un peu plus loin à droite sur la chaussée quand on vient de Bruxelles : très facile à trouver !

Publié dans plats

Commenter cet article

Fruits râpés au gorgonzola 23/12/2014 17:44

A l'huile de pistache, c'est surprenant!

véro 10/12/2005 21:29

Chère Michèle,
A tout hasard, j'ai été faire un tour chez De Boe, rue de Flandre 36 à 1000 Bruxelles. J'ai acheté une bouteille de 25cl d'huile de pistache. 22,10 euros. La marchande m'a précisé qu'il fallait être attentif à la date de péremption pour l'achat d'un produit de ce type. Ma bouteille 2 ans.
J'ai pas encore ouvert, car il me manque le vinaigre de cidre pour faire la recette à l'identique. A+
Véro

MichÚle 11/12/2005 14:18

Ouh la la, c'est cher ! A mon adresse, cela fait 12 euros pour 25 cl et en plus je ne savais pas qu'il y en avait chez de Boe (je devrais aller y faire un tour, même si c'est cher).Ceci dit, tu verras que l'arôme vaut le détour, qu'il n'en faut pas beaucoup pour parfumer un plat et que cette huile s'adapte à des tas de saveurs ...Bonne dégustation.Malgré ses orgies de chicon et de restes de choux, le cobaye se porte à merveille. Tu sais, les ennuis gastriques dépendent beaucoup du stress et je ne pense pas qu'il ait beaucoup de soucis !

véro 09/12/2005 23:26

Dis donc Michèle il n'a pas des aigreurs d'estomac ton cobbaye à manger toutes ses bases de chicons ?
Je dois goutter cette huile de pistaches, merci pour l'adresse.
Véro

magnetique 08/12/2005 15:22

Et ça c'est pas de la salade....loll...je vais vite en faire une....à plus

brigitte 07/12/2005 10:44

encore quelque chose que j'adore, les endives à toutes les sauces, mon "sudiste" à moi est un anormal il n'aime pas les raisins dans la cuisine il les mange à part !!! le tien les dérobe nuitamment ...:-)
je te mail sous peu.